Caméra de surveillance

Choisissez une caméra de surveillance extérieure qui n’a pas froid aux yeux !

Une caméra de surveillance extérieure ne répond pas aux mêmes exigences que son homologue d’intérieur. La caméra de sécurité extérieure doit notamment résister aux intempéries et être capable de filmer des étendues larges et/ou lointaines. Dans le marché actuel il existe une multitude de systèmes de vidéosurveillance d’extérieur. Tant et si bien qu’il devient difficile de faire le tri. De plus, ce type de matériel autrefois réservé aux professionnels s’invite aujourd’hui chez « monsieur et madame tout-le-monde », multipliant ainsi les offres.
Vous êtes un pro ? Un particulier ? Avec nos conseils, découvrez comment choisir une caméra de surveillance extérieure adaptée à vos besoins… Une caméra d’extérieur qui n’a pas froid aux yeux !

Une caméra de surveillance extérieure est bien pratique pour surveiller les accès de son bâtiment d’entreprise. Un particulier l’utilisera principalement pour surveiller son jardin, ses allées, etc.

Au-delà de fournir des alertes et des images bien précieuses, la présence d’une caméra de surveillance extérieure peut avoir un effet dissuasif. Les cambrioleurs et les vandales y réfléchissent à deux fois avant de s’attaquer à un espace sous vidéosurveillance. En plus de protéger les personnes et les biens se trouvant en-dehors d’une maison ou d’un bâtiment, la caméra d’extérieur est donc l’un des tous premiers « remparts » de protection d’un espace intérieur.

Caméra de surveillance extérieure, les différents modèles

Il existe un grand nombre de caméras de surveillance extérieures. En fonction de leurs spécificités, celles-ci pourront plus ou moins s’adapter à vos besoins. Regardons cela.

Les systèmes de caméras de surveillance

Tout d’abord, notons que les différentes technologies de base restent similaires à celles des caméras d’intérieur.

En premier lieu, on va différencier les caméras de vidéosurveillance en fonction de leur mode de transmission des données.

  • La caméra de surveillance extérieure filaire : comme son nom l’indique, celle-ci se relie au système central par un câble pour transmettre les données. C’est une installation des plus traditionnelles.
  • La caméra de surveillance extérieure sans fil : le système sans fil est plus souple car ne souffre pas des problématiques inhérentes à la liaison par câble. Attention, cela ne signifie pas que la caméra peut être installée sans tenir compte de son environnement. Avant la pose, pensez aux obstacles physiques pouvant diminuer la portée de la transmission. Cela peut être un mur, une haie, une palissade, etc. Autre point, il ne faut pas confondre caméra de surveillance extérieure sans fil et caméra de surveillance extérieure sur batterie. Le terme « sans fil » signifie simplement que les données sont transmises sans recourir à un câble. En revanche, une caméra sans fil nécessite tout de même un branchement électrique pour fonctionner contrairement aux caméras de vidéosurveillance sur batterie.

La seconde grande différence entre les caméras de surveillance du marché est en rapport au type de données transmises.

  • La caméra de surveillance extérieure numérique : que l’on peut également appeler caméra IP. Il s’agit d’une caméra de surveillance connectée. Les données sont transmises par Wifi pour les modèles sans fil ou par câble Ethernet pour les caméras filaires.
  • La caméra de surveillance extérieure analogique : ici les images voyages par ondes radios pour les caméras sans fil ou par câble coaxial pour les modèles filaires.

Caméra de surveillance extérieure

Faut-il acheter une caméra de surveillance analogique ou numérique ?

Tout dépend l’utilisation que vous souhaitez en faire ! Ce qui différencie les deux technologies c’est d’une part la qualité de l’image. La caméra numérique peut filmer jusqu’en 4K contre simplement du 960H pour l’analogique (mais qui peut passer jusqu’à du Full HD avec la technologie des enregistreurs HDCVI, pour un coût supplémentaire). Conséquence directe de la qualité de l’image, le prix est le second point de différenciation majeur. Ainsi, la caméra analogique est généralement plus abordable qu’un modèle équivalent numérique.

Autrement dit, si vous êtes à la recherche d’une prise d’images nette et précise, vous vous dirigerez alors vers une caméra de surveillance numérique. Sinon, un modèle analogique pourrait suffire.

Les modèles de caméras de sécurité extérieures

On va retrouver 2 types de caméras de vidéosurveillance bien adaptées à une installation en extérieur.

  • La caméra bullet extérieure : c’est tout simplement le modèle le plus répandu, et ce n’est pas pour rien puisqu’il s’agit d’une caméra sous boîtier. Elle est donc protégée des intempéries. C’est idéal pour une installation en extérieur.
  • La caméra dôme extérieure : certains la trouveront plus esthétique avec son design moderne. Elle peut généralement couvrir un angle plus large en fonction des modèles. De plus, il n’est pas rare qu’une caméra dôme extérieure soit équipée d’un système anti-vandale.

En fonction de son emplacement, une caméra de surveillance extérieure doit donc résister aux intempéries et/ou aux vandales. Vous comprenez maintenant pourquoi nous vous conseillons de choisir une caméra d’extérieure qui n’a pas froid aux yeux ! 😉

Sur quels critères choisir sa caméra de surveillance extérieure ?

Les principales fonctions qui font la différence

Des critères pour choisir sa caméra de surveillance extérieure, il y en a plein. Retour sur les fonctions les plus importantes pour une caméra de sécurité. Celles qui feront une vraie différence lors de votre choix.

  • Qualité de l’image : la qualité de l’image est-elle suffisante pour identifier un éventuel intrus ? La caméra filme-t-elle en HD, Full HD, voire mieux ?
  • Angle et portée : la caméra dispose-t-elle d’un angle de prise d’images suffisant pour couvrir totalement la zone extérieure souhaitée ? Sa portée est-elle suffisante ?
  • Mode infrarouge : chez les particuliers comme chez les entreprises, un grand nombre de cambriolages et d’actes de vandalisme ont lieu la nuit. La caméra est-elle équipée d’une vision infrarouge pour repérer les intrus en pleine nuit ?
  • Les capteurs : comment la caméra de vidéosurveillance extérieure capte-elle les éventuels intrus ? Par détecteur de chaleur ? Détecteur de mouvement ? Autre ?
  • Enregistrement des sons : toutes les caméras n’enregistrent pas les sons. Bien souvent, seules des images sont prises. Les sons (et notamment les voix) peuvent fournir des informations précieuses.
  • Sirène d’alarme : cette option peut s’avérer fort pratique pour faire fuir les individus malintentionnés.
  • Stockage des données : sur carte SD ? Sur Cloud ? S’il est pratique de pouvoir également enregistrer en local, n’oubliez pas qu’un cambrioleur pourrait s’enfuir avec la caméra… Aussi, un accès aux images via le Cloud reste une solution sûre.
  • Protection : la caméra dispose-t-elle d’une sécurité anti-vandale ? Anti-brouillage ? D’autre part, de quelle norme IP dispose-t-elle (très important si exposition aux pluies et aux intempéries) ?

Prix d’une caméra de surveillance extérieure

Il est assez difficile de fournir ici un tarif précis tant les modèles de caméras de surveillance extérieures peuvent différer en matière d’options. Sans oublier qu’un système complet ne se limite pas à une simple caméra. Selon votre besoin il faudra peut-être prévoir plusieurs caméras, un moniteur, des disques durs, des longueurs de câble plus importantes, etc.

Essayons tout de même de vous fournir des fourchettes de prix objectives.

Pour la vidéosurveillance d’un point unique

Si vous souhaitez simplement acheter une caméra de surveillance extérieure qui tienne la route avec logiciel, alimentation et enregistreur, vous devriez vous en sortir pour moins de 200€. Cela peut suffire pour surveiller l’accès à votre allée, votre cour, etc.

Pour la vidéosurveillance de plusieurs zones extérieures

En revanche, si vous souhaitez surveiller différentes zones extérieures (ou points d’accès), vous devrez vous équiper davantage. C’est notamment le cas pour les entreprises qui souhaitent couvrir toute la périphérie de leur bâtiment. Selon le nombre d’espaces à surveiller, prévoyez entre 4 et 8 caméras, sans oublier le moniteur de contrôle. Niveau tarif, il faut compter entre 800€ et 1500€.

Pour une vidéosurveillance accrue (grandes entreprises)

Enfin, pour les grandes entreprises, attendez-vous à devoir débourser plusieurs milliers d’euros. De combien de caméras extérieures avez-vous besoin ? 10 ? 20 ? Comptez 2500€ à 5000€ pour un kit adapté.

Bien sûr, il faut ajouter à ces tarifs le coût de la pose. Si l’installation d’une seule caméra peut être réalisée sans trop de difficultés par un particulier (encore que cela dépende du modèle…), qu’en est-il pour un système de vidéosurveillance complet ? Ainsi, faire appel à un installateur professionnel peut s’avérer nécessaire.

De plus, n’oubliez pas que la vidéosurveillance s’inscrit dans un cadre légal. Alors avant de poser vous-même une caméra, réfléchissez-y à deux fois. Assurez-vous bien que l’on ne puisse pas vous accuser d’espionnage d’un voisin, d’une voie publique ou de vos salariés !

 

Notre société réalise la pose de ce type de matériel à Lyon, ses alentours, et plus largement en région Rhône-Alpes. N’hésitez pas à nous contacter pour connaître nos tarifs.

Oui, oui… nous opérons également en régions savoyardes ! Alors quand on installe une caméra de surveillance extérieure, il faut vraiment qu’elle n’ait pas froid aux yeux ! 😉

Contactez-nous